Continuons la guerre contre le centre Leclerc à Tournus

Ce soir, pendant l’élection de la Communauté des Communes Mâconnais-Tournugeois, Bertrand Veau, nouveau maire de Tournus et candidat pour la présidence, a été largement battu par Catherine Gabrelle, qui se n’était même pas prononcé candidate.
Avec  24 voix Catherine Gabrelle, actuelle maire de Royer qui a déjà été présidente e la CCMT avant 2014, passe devant les 15 voix de Bertrand Veau.

Cela veut dire que malgré son énorme défaite aux municipales, Claude Roche a de nouveau gagné une bataille. Il a atteint le but principal de sa poste de maire de Tournus, et comme tut le monde sait, cela n’était pas l’harmonie économique et le bien des Tournusiens, mais surtout l’avancement du projet Leclerc d’Alain Landais.

Rappelons-nous que depuis peu et sous la direction mairâtre de Claude Roche, la décision sur la modification ou pas du PLUI de la zone Nord est devenu la compétence de la ComCom.

Énorme surprise, même pour la présidente

Il n’est pas claire si Catherine Gabrelle était au courant qu’elle devrait être élu, bien qu’elle a fait signe d’un grand surpris a son élection. Savait-elle même qu’elle était candidate?

Les 24 maires et autres élus qui ont voté avec Claude Roche et contre Tournus ont clairement pour objet d’ouvrir grand la porte pour Leclerc. Cela veut dire qu’ils s’en foutent totalement du souhait de la majorité des habitants de Tournus, qui reconnaissent le danger de ce projet pour la vitalité de leur centre. En plus, avec ce projet toujours dans l’air, Tournus perdra sa place dans le projet national des centre-villes d’Yves Dauge et  les 3,5 millions de subvention qui vont avec ce projet de revitalisation. Alors la ComCom risque de nous voler 3,5 millions.

Il est difficile de comprendre pourquoi ces élus ont votés contre Tournus. Quels sont leurs objectifs? De toute façon, il est très claire qu’ils s’en fichent du souhait de la majorité des citoyens, y inclus les leurs, qui profitent aussi des services commerciales, médicales et éducatives de Tournus, un offre qui risque de s’appauvrir radicalement avec l’installation de l’hypermarché Leclerc.

Alors maintenant? La lutte recommence!

Je vous demande, citoyens de Tournus, de vous battre pour votre ville et contre le grand capital qui risque de nous étouffer. Et les électeurs des villes et villages qui font partie de notre ComCom, je les invite de penser longuement sur les motivations de leurs élus quant au projet Leclerc et la revitalisation de Tournus. Qu’est-ce qu’ils gagnent quand Tournus meurt?

Ces élus, ce sont des traitres du peuple.

« Catherine Gabrelle, le maire de Royer a été élue au premier tour au poste de présidente avec 24 voix contre 15 pour Bertrand Veau le nouveau maire de Tournus et 2 blancs. À la lecture des résultats elle était sous le choc étant venue dans le but de se présenter comme première vice-présidente de Bertrand Veau. »

Thomas Borjon dans le JSL.

Les membres de la
Communauté des Communes Mâconnais-Tournugeois
Sont des élus (maires) de

Tournus
Bissy-la-Mâconnaise
Burgy
La Chapelle-sous-Brancion
Chardonnay
Clessé
Cruzille
Farges-lès-Mâcon
Fleurville
Grevilly
Lacrost
Lugny
Martailly-lès-Brancion
Montbellet
Ozenay
Plottes
Préty
Royer
Saint-Albain
Saint-Gengoux-de-Scissé
La Truchère
Uchizy
Le Villars
Viré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *